15 février 2019

Européennes novembre 2018 : Ségolène Royal va-t-elle s’imposer comme cheffe de file au PS dans la perspective de 2022 ? Ses thèmes de prédilection sont dans l’air du temps : la démocratie participative, l’écologie mais aussi l’ordre et la justice, ainsi que le retour à la "vraie" politique. Ségolène Royal n’a cessé de renaître de ses cendres depuis sa défaite aux présidentielles de 2007. Et tout pourrait bien se jouer dans les semaines à venir, avec cette question : réussira-t-elle à s’imposer à nouveau sur la scène politique... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2019

Ségolène Royal, le scandale de la BPI     Rarement, un personnage politique aura en si peu de temps, l’espace de quelques petits mois, autant défrayée la chronique que l’ex-compagne du président François Hollande : Ségolène Royal. Au cœur de divers scandales médiatiques sulfureux autour de sa vie privée avec le président français et lors des dernières élections pour la présidence et surtout pour les législatives, l’ancienne idole du PS qui n’exerçait plus qu’une modeste place de conseiller régional, refait surface par la... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 03:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2019

ROYAL REINE DE LA MAUVAISE FOI  EN TROIS EXEMPLES : 1." Ma gestion était transparente" Ségolène Royal a par ailleurs estimé que la gestion de l’ex-Limousin et surtout celle de l’ex-Aquitaine n’étaient pas non plus aussi vertueuses qu’on le prétendait. " Ma gestion était beaucoup plus transparente que celle d’Alain Rousset. Lui faisait payer ses dépenses par des organismes tiers, moi c’était un paiement direct, donc tout se voyait. La Chambre a d’ailleurs noté un écart de plus de 140 millions sur des opérations de... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2019

ROYAL REINE DE LA MAUVAISE FOI  EN TROIS EXEMPLES : 2." Voiture électrique : j’avais dix ans d’avance" " Ni regrets, ni erreurs " affirme donc l’ex-présidente. Un regret toutefois, indépendant de sa volonté, ne pas avoir réussi à faire de Poitou-Charentes la pionnière de la voiture électrique avec l’entreprise Heuliez. " J’avais dix ans d’avance mais le gouvernement ne m’a pas soutenue, au contraire. Personne ne croyait alors à la voiture électrique. Aujourd’hui, quand on voit le développement de la voiture... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 01:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2019

ROYAL REINE DE LA MAUVAISE FOI  EN TROIS EXEMPLES : 2." Voiture électrique : j’avais dix ans d’avance" " Ni regrets, ni erreurs " affirme donc l’ex-présidente. Un regret toutefois, indépendant de sa volonté, ne pas avoir réussi à faire de Poitou-Charentes la pionnière de la voiture électrique avec l’entreprise Heuliez. " J’avais dix ans d’avance mais le gouvernement ne m’a pas soutenue, au contraire. Personne ne croyait alors à la voiture électrique. Aujourd’hui, quand on voit le développement de la voiture... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2019

ROYAL REINE DE LA MAUVAISE FOI  EN TROIS EXEMPLES : 2." Voiture électrique : j’avais dix ans d’avance" " Ni regrets, ni erreurs " affirme donc l’ex-présidente. Un regret toutefois, indépendant de sa volonté, ne pas avoir réussi à faire de Poitou-Charentes la pionnière de la voiture électrique avec l’entreprise Heuliez. " J’avais dix ans d’avance mais le gouvernement ne m’a pas soutenue, au contraire. Personne ne croyait alors à la voiture électrique. Aujourd’hui, quand on voit le développement de la voiture... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 01:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2019

ROYAL REINE DE LA MAUVAISE FOI  EN TROIS EXEMPLES : 3." Je m’occupe de la planète" Mercredi au ministère comme ce matin sur France Inter, Ségolène Royal a enfin refusé de se prononcer sur la compétition présidentielle et son éventuel soutien à Emmanuel Macron : " Je n’ai pas dit que je le soutenais mais j’ai dit que j’avais de la sympathie pour ceux qui ont un parcours atypique. En 2007, j’ai subi les mêmes attaques que lui actuellement." Elle a ajouté qu’elle n’était pas certaine de soutenir un des candidats... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 01:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2019

Ségolène Royal : Instigatrice de la censure sur la programmation des Francofolies !... Elle nie les faits !   Ségolène Royal a nié aujourd'hui ( 2009) avoir fait du chantage afin d'obtenir la déprogrammation du rappeur Orelsan, et évoque des "allégations fausses et diffamatoires". Affaire à suivre. On va pouvoir rebaptiser Ségolène Royal "Anastasia" (du nom que l'on donnait à la censure sous Louis XVIII, quand elle était représentée par une mégère armée d'une gigantesque paire de ciseaux). Oui, Ségolène a le bras... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2019

Royal: "retour de Bécassine" (Mallié, UMP). 2010.     Le député UMP Richard Mallié a accusé aujourd'hui Ségolène Royal de faire preuve d'"illusionnisme", de "populisme" et de "démagogie" sur la réforme des retraites, raillant le "grand retour de Bécassine". Hier soir, sur France 2, "Ségolène Royal a marqué le grand retour de Bécassine sur le plateau d'Arlette Chabot, mêlant ainsi approximation, démagogie et ambiguïté sur la réforme de notre système de retraites", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Bécassine a... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2019

Interpellée par des «gilets jaunes», Royal défend son «ordre juste» Par  Sophie de Ravinel      Lors d'une conférence sur son livre à La Baule, Ségolène Royal s'est à nouveau prononcée en faveur des forces de l'ordre dans le cadre de l'arrestation de 150 jeunes à Mantes-La-Jolie le 6 décembre. Invitée jeudi soir des Rendez-vous de La Baule pour parler de son dernier livre, Ségolène Royal a été interpellée dans la salle par des membres du mouvement des «gilets jaunes». Ces derniers voulaient lui faire... [Lire la suite]
Posté par roger-renard à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]