Notre-Dame : Mélenchon connaît bien les fondations

 

"Reconstruire", c’est la Une de La Croix, de la Voix du Nord et de la Charente Libre. "Rebâtir", c’est l’autre mot qui fait la Une des quotidiens ce matin en référence aux bâtisseurs de Cathédrales. L’Est Eclair se fait volontariste "Nous rebâtirons" promet le quotidien. "Nous la rebâtirons tous ensemble" a déclaré hier Emmanuel Macron dans son allocution télévisé. Mais on ne peut pas reconstruire Notre-Dame en cinq ans comme le voudrait le Président sans rappeler d’où elle vient et sur quelles fondations elle repose. Et parmi les politiques, c’est peut-être Jean-Luc Mélenchon qui en parle le mieux. Voilà ce que déclarait lundi soir le Président de La France Insoumise "La cathédrale de Notre Dame incarne quelque chose de multiséculaire de l’esprit humain et de la connaissance. Quelque chose qui revient de l’Orient vers notre pays quand à la fin des croisades on a commencé dans l’Europe entière à construire des bâtiments qui pour la première fois ne reposaient pas seulement sur le poids des pierres mais sur la capacité des hommes qui construisaient à imaginer cette élévation des murs, la fabrication des rosaces et toutes ces choses qui étaient si nouvelles et qui marquaient une avancée géante de l’esprit humain, la reconnexion avec le passé profond qui avait permis à la science de se conserver en Orient". Il a planché sur la question Jean-Luc Mélenchon et ressuscite le temps des compagnons et des maçons. Et si on parlait d’architecture ce matin ?