Jean-Luc Mélenchon ne sera pas à l’université d’été de La France insoumise

 

LE SCAN POLITIQUE - Les universités d'été de La France insoumise débuteront à Toulouse, ce jeudi, sans Jean-Luc Mélenchon. Actuellement au Mexique, le chef des Insoumis doit rencontrer l’ancien président brésilien Lula dans sa prison, le 5 septembre.

Le patron des Insoumis prolonge son séjour en Amérique latine. Après avoir notamment rencontré le président mexicain Andrés Manuel López Obrador (AMLO) en juillet, Jean-Luc Mélenchon doit rendre visite à l’ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva dans sa prison au Brésil, le 5 septembre. Étant encore au Mexique, le député des Bouches-du-Rhône a donc choisi de ne pas revenir en France pour être présent à l’université d’été de La France insoumise (LFI), qui débute ce jeudi. «Je ne pourrai pas participer aux amphis d’été de Toulouse cette année, a-t-il annoncé sur son compte Facebook. Les Insoumis vont me manquer. Mais ils devinent que mes raisons sont fortes et politiques.»

S’il pense être «de retour pour le début de la session parlementaire», Jean-Luc Mélenchon prévoit donc de rester de l’autre côté de l’Atlantique quelques jours encore, pour une rencontre qui lui tient à cœur. «Lula est aujourd’hui le cas le plus célèbre dans le monde de lawfare, cette méthode d’instrumentalisation de la justice pour éliminer un adversaire politique, juge-t-il dans sa publication. C’est pour moi un devoir politique et personnel d’aller lui dire de vive voix notre soutien.» L’ancien président brésilien purge actuellement une peine de huit ans et dix mois de réclusion pour corruption, et est emprisonné à Curitiba, au Brésil.

Deux jours avant de le rencontrer le 5 septembre, Jean-Luc Mélenchon doit par ailleurs recevoir «le diplôme de docteur honoris causa» dans une «grande université argentine», a-t-il précisé. Deux raisons, donc, de manquer la rentrée de LFI et d’annuler sa conférence prévue vendredi. «Je sais que ce sera un bon cru», a-t-il toutefois assuré.