La popularité de Mélenchon au plus bas

Seuls 16 % des Français ont une bonne image du leader de La France insoumise, dont la cote a fondu de moitié depuis le début du quinquennat dans le baromètre Elabe- « Les Echos ». Son récent procès a rendu son mouvement inaudible sur tout autre sujet à la rentrée.

 

Jean-Luc Mélenchon ne saura que le 9 décembre prochain s'il écope des  trois mois de prison avec sursis et 8.000 euros d'amende requis par le parquet de Bobigny pour acte d'intimidation et de rébellion lors de la perquisition houleuse de son parti en octobre 2028. « Une victoire morale » après un « procès politique », a-t-il déjà prévenu. Mais les Français, eux, le jugent déjà sévèrement : le leader de La France insoumise voit son image encore se dégrader dans  le baromètre Elabe pour « Les Echos » et Radio classique.

Le député des Bouches-du-Rhône perd 3 points en un mois. A peine 16 % des Français disent avoir de lui une bonne image. Son point le plus bas depuis le début du quinquennat. En mai 2017, sa cote était à 34 % et il culminait à la 3e place du classement des personnalités politiques. Aujourd'hui, il n'en occupe plus que la 28e place sur 34. A l'inverse, 70 % des personnes interrogées ont de Jean-Luc Mélenchon une opinion négative, dont 48 % très négatives (un record qu'il partage avec Marine Le Pen).